Détecter plus tôt pour agir plus tôt : le test ISET

Je viens de découvrir aujourd’hui dans les publications suggérées de Facebook une interview particulièrement intéressante, sur France Inter, de Patricia Paterlini-Bréchot, professeur de biologie, oncologue et hématologue, au sujet d’un test de dépistage précoce de la présence du cancer dans le sang. Cette technique issue des dernières avancées de la recherche scientifique publique permet la détection des cellules tumorales directement dans le sang et non plus des seuls marqueurs tumoraux.

L’enjeu est important. Contrairement à une idée reçue (et personnellement c’était aussi ce que je pensais), le cancer met du temps à s’installer, se développe lentement. D’où l’intérêt du dépistage précoce, car ce médecin vous explique dans l’interview, pourquoi le cancer est au départ « comme un ivrogne ».

Les résultats de ses recherches sont consignées dans un livre, « Tuer le Cancer », évoqué dans cet article du Point.

L’émission sur France Inter aborde aussi la perspective d’un remboursement de ce test.

Enfin, je vous invite à écouter également les questions des auditeurs et les réponses apportées au cours de cette émission, celles-ci étant fort intéressantes.

 

Et pour aller plus loin, je vous invite à cliquer sur le lien ici qui décrit ce qu’est le test ISET.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez sur les réseaux sociaux

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *